Concours des villes fleuries 2018

Villebon décroche à nouveau sa 3e fleur au Concours de Villes et Villages fleuris. Retour sur la visite des membres du jury du Concours des Villes et Villages fleuris pour découvrir le fleurissement, placé sous le thème « Très haut en couleurs ».

« L’une des principales fiertés de la Commune est d’offrir un cadre de vie agréable » explique Dominique Fontenaille en quelques mots. « Depuis une quinzaine d’année, nous avons profondément modifié notre politique de fleurissement. En plus de l’abandon des produits phytosanitaires, nous avons opté pour des massifs économes en eau et en énergie, pour préserver l’environnement. C’est cette qualité environnementale qui nous a permis de nous distinguer ces dernières années. »

11h15 : un patrimoine arboricole choyé

Le tour de la ville a commencé au bord de l’Yvette. La prairie derrière la Mairie offre un écrin de verdure aux jeunes arbres plantés chaque année à l’occasion des cérémonies Mon Arbre à Moi. « Les naissances de l’année sont saluées par la plantation d’un jeune arbre. Les familles sont invitées et participent. Nous avons ainsi un chêne rouge, un érable à sucre, un arbre à mouchoirs… » explique Patrick Levasseur, directeur du Service Cadre de Vie. « Cette démarche permet de créer du respect vis-à-vis de l’environnement. Il est important de proposer des actions civiques sur ce thème. » souligne l’un des membres du jury.

11h20 : des espaces verts en gestion différenciée

Les bords d’Yvette sont très appréciés des habitants. Pour offrir un cadre de détente agréable tout en préservant l’environnement, la Ville a opté pour une gestion différenciée des espaces. « Les zones enherbées les plus fréquentées sont entretenues tous les 15 jours. Les autres espaces verts prennent en compte les saisons et les besoins des insectes : ils sont fauchés une fois par mois, voire une fois par an. »

11h30 : la biodiversité à l’honneur

Le jury s’est rendu à la mare faunique. « Nous travaillons à la restauration des zones humides en bord de rivière » explique Sabine Ducrotoy, responsable du Service Environnement. « Nous avons le plaisir de voir nicher des hérons, voler des libellules… Ces espaces constituent des réservoirs pour la biodiversité. Nous avons restauré une 2e zone humide à la Plante des Roches pour préserver la faune locale. »

11h40 : les jardiniers villebonnais remarqués

En traversant la ville, chacun remarque la beauté des jardins particuliers : diversité des fleurs, élégance des arbres… « Villebon est une ville verte et il faut saluer l’investissement des habitants. Les jardiniers amateurs qui le souhaitent participent au Concours des Maisons fleuries et présentent chaque année de très beaux jardins et potagers. »

11h45 : les initiatives citoyennes à l’honneur

Rue Millet, le jury a découvert le potager partagé créé à la demande des riverains. « Notre souhait, était de disposer d'un espace pour partager une activité collective » explique Mme Soulignac, à l’initiative du projet. « Nous sommes tous jardiniers, et nous plantons les graines que nous produisons. Pour le paillage, nous utilisons les tontes des pelouses alentour. » Des permis de végétaliser seront prochainement disponibles pour tous les habitants souhaitant développer d’autres initiatives écologiques et citoyennes dans leur quartier.

12h : un fleurissement haut en couleurs

Pour égayer la ville, les jardinières colorées sont apparues sur les trottoirs. « Nous avons opté pour un fleurissement peu gourmand en eau, mais toujours festif » explique Patrick Levasseur. « Nous favorisons les productions des pépiniéristes locaux pour la fourniture des plantes des massifs que nous imaginons une année à l’avance. » « Il est important de prendre en compte la provenance des végétaux » relève la présidente du Jury. « Afin de limiter les risques de maladies, il faut privilégier les espèces cultivées localement, moins sensibles aux variations du climat. »

12h10 : des massifs recyclables pour préserver l’environnement

À l’entrée de la ville, les jardiniers ont imaginé une composition insolite : une machine à laver où barbotent des poissons ! « Notre démarche s’inscrit dans le développement durable. Avec l’aide du SIOM, nous avons réemployé de l’électroménager et des capsules de café pour inventer ce décor. Notre message : en favorisant les gestes pour l’environnement et en composant des massifs peu gourmands en eau, nous veillons à la qualité de l’eau et au bonheur des poissons ! Nous espérons que les Villebonnais adopteront eux aussi cette attitude pour préserver la nature. »

Après quelques semaines de réflexion, le Jury du Concours a salué les efforts engagés durablement par Villebon et a décidé de lui attribuer cette année encore la note de 3 fleurs. Une distinction qui fera la fierté de la ville jusqu’en 2021.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn